Un an de bullet journal

Mon expérience du bullet journal

Cela fait un an que j’ai commencé le mien, puisque j’ai débuté en mars 2016. Il y a beaucoup de manières de s’approprier son « bujo », de mon côté, j’en ai fait un outil surtout pratique et minimaliste. Même si j’adore le lettrage créatif, je l’utilise assez peu pour le dessin. (Pourtant, c’est en consultant les articles et les comptes instagram sur le bujo que je me suis intéressée au lettrage.)

Définition

[Le bullet journal, pour savoir de quoi on parle et même si on peut trouver un nombre incalculable d’articles le définissant, est un carnet vierge qui sert en premier lieu d’agenda. Tout est à réaliser à la main : les dates, la mise en page… et on y ajoute la liste des choses à faire jour par jour en cochant, rayant, reportant les cases … En plus, on peut aussi intégrer toutes sortes de pages qui nous correspondent et nous aident à nous organiser, des listes, des pages d’humeurs… et toutes ces pages se font les unes à la suite des autres. Pour s’y retrouver, un index se situe en début de carnet, on y reporte le numéro de la page et son intitulé. Le bujo, même si sa fonction initiale est l’aide à l’organisation, peut devenir à lui seul un passe-temps créatif, avec la décoration des pages.]

« Le Bullet Journal est un système d’organisation personnalisable et indulgente. Il peut s’agir de votre liste de choses à faire, de votre carnet de croquis, de votre cahier de notes et de votre agenda, mais très probablement, ce sera tout ce qui précède. Cela t’apprendra à faire plus avec moins »- extrait traduit de bulletjournal.com

J’ai commencé car j’avais l’habitude de faire des listes partout : dans mon téléphone, sur des papiers volants, des to-do lists, des trucs à ne pas oublier, des films à voir etc. etc. et le bujo est arrivé comme une libération, car tout est centralisé au même endroit ! Il me sert aussi de mémoire, pour certains souvenirs importants ou numéros pratiques.

Ce qu’il est important de retenir c’est qu’il existe autant de carnets différents que de personnes, et qu’il faut vraiment le personnaliser à son image et à ses besoins. C’est d’ailleurs pour ça que c’est un super outil !

Mon matériel

J’ai utilisé 2 carnets depuis le début. Le premier était un carnet ligné à pages blanches dont je me suis vite débarrassé au bout de 2 semaines : je n’aimais pas les lignes, le crayon traversait, aucune de mes pages ne me plaisaient. Donc pour garder ma motivation, j’ai investi dans du très beau matériel : j’ai acheté un Leuchtturm 1917, trèèèès populaire chez les bujoteurs, c’est un modèle à points, avec pages numérotées et papier beige.

Et je l’ai toujours jusqu’ici, je dirai que je l’ai utilisé à moitié.

J’ai aussi investi dans des crayons noirs hauts de gamme : Faber Castell Pitt Artist Pen, taille F au départ puis S (plus fin que le F) maintenant. Au début j’utilisais aussi le Brush Pen (pointe pinceau), et la pointe carrée, mais plus maintenant, je les ai remplacés par un Brush Pen « warm grey » très clair.

J’ai testé au début la décoration avec du masking tape, des tampons, des feutres pinceaux couleurs…. mais j’ai tout laissé tomber au profit de la simplicité ! Voici une photo du début, pages carrément ratées, raturées ! Je préfère largement les pages épurées d’aujourd’hui mais c’est grâce aux différents essais que je suis arrivée à cette conclusion. Même en étant perfectionniste, c’est un carnet vivant où on prend aussi plaisir à tester des choses tout le temps.

Raturer oui, mais avec classe. – -‘

Mon bilan

Je suis allée de plus en plus à l’essentiel au fil des pages. N’incluant strictement que ce dont j’avais besoin, car on peut vite se perdre et ajouter des pages et des pages à remplir pendant la semaine ou le mois mais qui deviennent plus une contrainte qu’autre chose.

De mon côté, mes pages, qui ne comportaient déjà pas énormément de choses, se sont encore de plus en plus simplifiées.

Mon squelette de pages récurrent :

Celui-ci n’a globalement pas changé sur le fond, c’est surtout la forme qui a évolué.

– une fois par an, en début d’année civile, un calendrier complet de l’année en cours (dans mon carnet, j’ai donc actuellement un calendrier de 2017 et un de 2018). Le mien est sur 2 double pages. J’y note les anniversaires. A la suite, j’ai fais une liste des « chantiers » importants de l’année, des objectifs à réaliser sans date précise (ex. peindre telle pièce de la maison).

(NB: toutes les photos sont floutées)

une double page « mois en cours » : Elle se compose d’un calendrier du mois sur une page avec les dates d’évènements à retenir. C’est aussi ici que j’inclue un tracker d’habitudes à cocher s’il y en a que je trouve utiles; et en face la page « A prévoir » du mois suivant. J’y note les évènements importants auxquels il faudra penser. Auparavant, j’avais inclus une partie budget pour suivre les dépenses « extra ».

page « mois » il y a un an

page « mois » aujourd’hui

une page par semaine (je ne fais pas jour par jour, trop contraignant et inutile). J’y note : un mini calendrier du mois, mes horaires de travail, puis une partie consacrée à la to-do list, et les rendez-vous et dates à retenir. Cette page est extrêmement pratique et importante pour moi au quotidien.

pages « semaine » il y a un an

page « semaine » aujourd’hui

les pages aléatoires :

J’ai commencé par faire mes listes à la fin du carnet, pensant que cela serait plus clair et organisé pour moi. Mais finalement, je préfère les remplir à la suite comme c’est normalement le cas pour un bujo.

Parmi les listes les plus utiles et importantes il y a : un mémo « cadeaux » pour mon entourage, une liste des numéros de téléphone et adresses (si mon téléphone bug un jour)…

Il y a aussi une page très pratique qui est celle des n°de login, fiscaux, code PIN, RIB … Bref toutes les séries de n°sur lesquels on n’arrive habituellement jamais à remettre la main !

J’ai aussi une page de suivi pour la voiture qui m’a bien servi en 2017.

J’ai pratiqué le footing pendant un certain temps, et j’ai pu voir mon évolution d’un coup d’oeil !

la page « fierté »!

Pour les« souvenirs », cela m’a plu de remplir des pages sur les lieux visités pendant mes vacances.

Le souvenir, c’est aussi certaines pages commencées mais que j’ai abandonnées, pour une raison ou une autre, mais un jour j’imagine que je relirai peut-être ce carnet et ça me fera sourire de voir tout ce qui me passait par la tête à cette époque !
En conclusion, vous avez compris que je suis totalement adepte du bullet journal, et comme moi-même j’aime lire les différentes expériences de bujoteurs, j’ai écris cette note pour partager la mienne !

Je l’ai déjà partagé dans un autre article, mais si vous souhaitez vous y mettre, voici 2 vidéos qui expliquent le bullet journal de deux manières complètement différentes mais que je trouve très parlantes :

Publicités

2 commentaires

  1. je n’ai pas succombé à cette mode, pour ma part, car j’ai un mini agenda qui me suit déjà efficacement pour le boulot principalement + rdv médicaux et enfants, pas beau pour 2 sous mais super mini donc pratique. J’ai un autre carnet pour mes idées et projets créatifs (où j’écris, colle, agrafe, scotche, gribouille, sans contraintes), qui ne nécessite pas de planning, lui. Enfin, j’ai un agenda google partagé avec ma moitié, où je reporte le nécessaire, pour être sûrs qu’on ne bugge pas à 2 sur la répartition des rôles ! Avec ces 2-3 outils, on a atteint un bon niveau d’efficacité au quotidien en famille, c’est tout ce qu’il nous faut !

    Aimé par 1 personne

    1. Et si tu y as trouvé ton compte c’est le principal 😉 Le bullet journal tel que je le pratique je l’ai adopté non par mode (d’ailleurs je ne l’habille pas ou plus tellement de créativité) mais parce que cela me convient à 200% ! au boulot, j’ai un grand cahier sur lequel je pratique quelques astuces d’organisation du bujo (les cases à cocher, le calendrier annuel …)
      Par contre le carnet 100% créatif c’est une idée qui me tente depuis quelques temps aussi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s